Mais qu'est-ce que c'est, le pranayama?

Le pranayama est une partie essentielle du yoga, mais qui passe malheureusement souvent à la trappe dans des cours qui ne durent que 60 minutes. Il s’agit là d’une pratique avancée - dans les textes anciens, on considère qu’il faut d’abord maîtriser les asanas, les postures, avant de se lancer dans des exercices de contrôle de respiration. Ce contrôle de la respiration est si important car il permet de faire circuler notre force vitale, ce fameux prana, de purifier les canaux énergétiques (les nadir) et de préparer la méditation. Dans le système yogique, il s’agit là d’une étape clé vers la libération.

Mais même sans cette dimension spirituelle, les bienfaits des exercices de respiration sont multiples. La respiration est en effet vitale et elle se fait inconsciemment. Or, surtout dans des moments de stress et à cause de notre mode de vie, nous ne respirons souvent pas de manière optimale. Apporter plus de conscience à notre respiration et savoir la maîtriser nous aide à pleinement faire fonctionner cette respiration à des fins physiologiques (équilibre entre l’oxygène et le gaz carbonique), à relâcher des tensions, à réguler notre rythme cardiaque et à calmer notre système nerveux. Et pour cela, il ne suffit pas de grand chose! Déjà quelques minutes par jour peuvent vous faire beaucoup de bien.

Même si les anciens considèrent qu’il s’agit d’une pratique avancée, certains exercices sont ouverts et accessibles à tous - pratiquant ou non d’asanas. Pas besoin de tapis ou de tenue spécifique, trouvez-vous tout simplement un coin calme et asseyez-vous comme pour la méditation: le dos droit, par exemple sur une chaise, en tailleur sur le sol ou un petit support.

Avant de commencer tout pranayama, je vous recommande de fermer les yeux et d’observer votre souffle, en respirant à travers le nez, sans le modifier. Vous pouvez aussi poser une main sur le ventre et une sur la poitrine ou bien les deux sur les côtes. Après quelques respirations, commencez à approfondir et ralentir la respiration, sans pour autant forcer. Profitez-en pour relâcher les tensions au niveau du ventre, pour détendre vos jambes, vos fessiers, vos pieds.

Une fois bien installé dans votre assise et votre respiration, lancez vous dans le pranayama! On vous présente ici trois respirations, en collaboration avec Asanacolors. A découvrir dans les vidéos du blog, elles sont accessibles à tous, même aux femmes enceintes :


  • Nadi Shodana, la respiration alternée - le premier des pranayamas.

  • Sheetali et Sheetkari - deux variations de la respiration rafraîchissante, vos meilleurs alliés cet été.

  • Brahmari, la respiration de l’abeille - détente garantie!