Pourquoi YinYogaParis?

Dernière mise à jour : 7 févr. 2021

Si j'enseigne aussi les pratiques dites 'Yang' comme le Vinyasa et le Hatha et que j'adore ça, j'ai quand-même décidé de mener mon activité de yoga sous le nom de YinYogaParis. Pourquoi?

Tout d'abord car c'est vraiment la découverte du Yin qui m'a fait le plus d'effets. Le yoga de manière générale me faisait déjà beaucoup de bien et était pour moi différent de tout autre pratique sportive. Mais si quelqu'un me demanderait quand est-ce que j'ai commencé à plonger de plus en plus dans le yoga jusqu'à devenir prof, je dirais que c'est mes premiers cours de Yin, pris au Sri Lanka en février 2018.

Bizarrement, après, je n'en ai plus fait jusqu'à novembre 2019! A l'époque, les cours de Yin étaient encore rares à Paris et je n'ai pas eu le réflexe d'en chercher sur internet, peut-être parce que l'expérience des cours au Sri Lanka avait été extraordinaire, dans le jungle au tombé de la nuit. Mais quand j'ai trouvé une formation de prof de yoga qui combinait le Vinyasa avec le Yin, je n'ai plus hésité et j'ai booké le training à Goa, en Inde. Si depuis un an, les offres de cours de Yin se multiplient en France, je trouve que le Yin reste encore trop méconnu, souvent vu comme une simple activité annexe du Vinyasa ou Hatha, un outil pour gagner en souplesse, sans en voir les autres bienfaits, sans l'explorer à sa juste valeur.

Et ceci ne serait pas très grave... si on n'en avait pas terriblement besoin! Dans tous les cas, c'est mon avis: on vit une époque bien trop 'yang' (malgré un ralentissement certain depuis mars 2020), soumis à des contraintes multiples qui ne nous permettent pas de prendre soin du côté 'yin' que nous avons tous en nous.

Du coup, j'espère aussi à travers le nom de mon activité d'apporter une petite contribution pour mieux faire connaître cette belle pratique, accessible à tous.